Captain Tsubasa J

Captain Tsubasa J




Captain Tsubasa J est une série qui fut créée en 1994 après la série de base (olive et tom).Les graphismes sont améliorés et Captain Tsubasa J compte 46 épisodes répartis comme ceci:

>>Les 33 premiers épisodes résume la toute premiere série Captain Tsubasa en y ajoutant quelques détails.
>>Les 13 épisodes suivant sont des inédits qui montrent les matchs qualification du Japon en World Youth.

Malheureusement,cette série n'est sortie qu'au Japon et n'a pas connue le succés voulut ce qui explique qu'elle ne fut jamais terminée...

Les 33 premiers épisodes ne seront donc pas résumés puisqu'ils correspondent à la meme histoire que la première série Captain Tsubasa (Olive et Tom)... Pour relire ces résumés consultez la page "Olive et Tom".

Episodes 34,35,36: Shingo en Italie

Ces trois épisodes mettent en scène un jeune garçon prénommé Shingo. Il arrive en Italie où son grand père doit l‘héberger mais, malheureusement, en arrivant là bas il apprend que celui-ci est décédé. C‘est donc la gouvernante de son grand père qui accepte de le loger.
Comme Tsubasa, il rêve de devenir un grand champion et décide donc de faire un essai au prestigieux Milan AC. Malheureusement pour lui, il ne sera retenu. C'est ainsi qu'il fait un essai au Milan AC qui ne sera pas concluant. Par la suite, il perd tout son argent en se faisant arnaquer par un homme.



Sans argent, il va donc travailler en tant que cireur de chaussures jusqu‘au jour où il se souvient de son duel avec Tsubasa. C’est à partir de ce jour que Shingo décide de reprendre le football. Il se lie d’amitié avec Calimero le "cireur de chaussures" de l‘Inter de Milan. Shingo va l'aider jusqu’au jour où pendant un entrainement des jeunes de l'Inter, un joueur se blesse et Shingo le remplace. Les autres joueurs sont contre la venue du jeune Shingo mais celui-ci ne se laisse pas abattre et pique le ballon pour dribbler tous ses adversaires, il arrive face à Gino Fernandez, tire, mais le gardien repousse son tir. Shingo n'abandonne pas et fait un Overhead Kick !!! But, de Shingo qui subjugue tout le monde.
Grace à cette démonstration, il continuera de s'entrainer avec l'équipe jeune de l'Inter de Milan et sera intégré à l'équipe première deux ans plus tard. Il sera mal accepté mais continuera de jouer sans se soucier de cela.
Lors du match contre le Milan AC, il réalisera un doublé et le score final sera de 2-1 pour l’inter. Il sera à la suite de ce match accepté par toute l'équipe.

Episode 37: Tsubasa au Brésil

Durant cet épisode, on voit Tsubasa évoluer dans son nouveau club de Sao Paulo. Il joue meneur de jeu et est très aimé par le public brésilien. On voit pendant l‘épisode son duel face à Carlos Santana qui lui joue au Flamengo. Au début du match, c‘est Tsubasa qui ouvre la marque. Tout de suite après ce but, Santana, vexé dribble Tsubasa et s’en va égaliser un Overhead Kick.
Suite à un duel entre Tsubasa et Santana, un joueur de Sao Paulo récupère le ballon et relance sur Tsubasa qui marque en Flying Drive Shoot et porte le score à 2-1 pour Sao Paulo.



A nouveau un coup d'envoi pour Flamengo, Santana se retrouve face à Tsubasa, il réalise son "Santana Turn" et parvient à le passer. Il fonce vers les cages et marque d’un "Golden Eagle Shoot" imparable. Le score est déjà de 2-2.
Par la suite, Tsubasa contre un tir de Santana et dégage vite le ballon qui est récupéré par un joueur de Sao Paulo qui frappe mais Santana sauve sur sa ligne. C’est alors que Tsubasa réalise un magnifique ciseau retourné et marque!!!!!! Le score est de 3-2 et la partie se termine donc par une victoire de Sao Paulo !!!!

La RJ7

L’épisode démarre par une conférence de presse après les 3 matchs test face à la hollande (2 défaites et 1 victoire) où sont présents Hyûga, Misaki et Mikami.
Les journalistes reprochent à l'équipe japonais d'être trop faible. Misaki rappelle aux journalistes que l'équipe est championne du monde juniors.
Après cela, on voit l’équipe du Japon en plein entrainement mais 4 joueurs sont absents (Hyûga, Misaki, Tsubasa et Wakabayashi).
Pendant cet entrainement arrive l’équipe inconnue de la RJ7 (la Real Japan 7) composée de Yamada, Urabe, Sakaki , Yoshikawa, Yomikura, Okano et Ryôma Hinô.
L’entraîneur de cette équipe prétend qu’elle peut remplacer l’équipe actuelle trop faible à son goût.


Le premier match oppose la RJ7 à 7 joueurs japonais : Morisaki, Jito, Matsuyama, Sawada, Misaki, Nitta et Hyûga.
En début de match, Urabe qui ouvre le score. Hyûga fonce ensuite vers les buts, évite deux joueurs, mais se fait tacler par Hinô. Misaki récupère et envoie une passe à Nitta qui réalise un tir du faucon facilement capté par le gardien. Matsuyama intercepte le ballon suite à une contre attaque de la RJ7 et réalise un Eagle Shoot. Le gardien semble sur la trajectoire mais Hyûga parvient à dévier le ballon et marque.
Plus tard dans le match, Hinô dribble Jitô et Matsuyama facilement et explose Morisaki qui se blesse à la main sur la frappe.
En fin de match, Yomikura, va marquer un 3ème but pour la RJ7 d'un Drive Shoot. 3-1 pour la RJ7, le match se termine sur ce score.
Un second match oppose la RJ7 au Japon composé de Morisaki, Sôda, Ishizaki, Masao et Kazuo Tachibana, Kisugi et Sawada. Ce match se solde par une défaite 14 à 2 du Japon. Suite à ce match, Mikami a un infarctus et est transporté d’urgence à l'hopital.
Gamo, le coach de la RJ7 remplace alors Mikami comme entraineur du Japon et décide de virer 6 joueurs du Japon de l’équipe: Hyûga, Nitta, les frères Tachibana, Sôda, Jitô et Misaki!!!


Les Eliminatoires

L’épisode débute par une discussion entre Gamo et Wakashimazu, celui-ci lui reproche de ne pas lui faire confiance. Effectivement, Wakashimazu a surpris Gamo au téléphone voulant convoquer Wakabayashi pour les matchs à venir. Ce qui ne plait pas à Wakashimazu. Car si Wakabayashi joue, Ken sera sur le banc des remplaçants et ce dernier ne l’admet pas. C’est pourquoi, il décide de quitter la sélection nationale.



Ensuite, on se retrouve à l’aéroport où Tsubasa vient d’atterrir. Une horde de journalistes l’attendaient car celui-ci est devenu très populaire. Puis un peu plus loin, il y a 4 thailandais ( les 3 frères Konsawatt et un défenseur Bunnark). Les 3 frères font une combinaison à 3 et envoient le ballon sur Tsubasa qui va arrêter la balle. Ceci annonce un des prochains match qui opposera le Japon à la Thailande.



Par la suite, Tsubasa se rend au camp d’entrainement de l’équipe du Japon et découvre ses coéquipiers K.O. En effet, Gamo et les joueurs de la RJ7 leur ont fait subir un entrainement intense et difficile. Mais, en voyant cela, Tsubasa motive ses coéquipiers et l’entrainement continue.

Puis on se retrouve en Italie où l’on voit Shingo évoluer. On assiste au match Juventus-Inter de Milan où Shingo comme à son habitude fait ses numéros de clown. Après les pitreries place au match. C’est alors que Shingo court en direction des cages adverse, dribble ses adversaires et marque un but. Mais il n’a pas finit, Shingo continue sur sa lancée, il part dribbler un défenseur (en le ridiculisant) et marque son 2ème but.



Ensuite nous nous retrouvons en plein match opposant le Japon à Taiwan où les taiwanais égalisent 1-1. C’est à cause de l’entrainement intensif qu’ont subit les japonais. En effet, cet entrainement les a épuisé et les japonais n’arrivent pas à jouer correctement. Il n’y a que Tsubasa qui récupère les balles. Après l’engagement, Tsubasa passe à Taki sur l’aile droite. Celui-ci n’arrive même pas à intercepter la balle et la balle sort en touche. Cette action nous montre la fatigue des japonais épuisés par l’entrainement. De plus Wakabashi, Wakashimazu, Nitta, Soda, Jito, Misaki et les frères Tchibana sont absents. Décidément les japonais vont avoir du mal à gagner ce match !!! Tsubasa va même sauver son équipe sur une action où Morisaki était battu.


Puis on entend les supporters nippons mécontents de la prestation des japonais. Ensuite Tsubasa fait un pressing sans résultat. C’est alors que les japonais se rendent compte que Tsubasa a besoin d’eux. Puis Izawa va récupérer une balle au milieu de terrain, enchaîne sur une passe pour Tsubasa. Celui-ci passe sur l’aile gauche à Ishizaki qui centre sur Tsubasa. Tsubasa reprend d’un Flying driving shoot et c’est le but !!! 2-1 en faveur du Japon. Et le match s’achève sur ce score. Les thailandais se moquent des japonais et pensent qu’ils vont gagner le match qui les opposera facilement. Puis nous nous retrouvons en Italie où l’on voit Shingo s’entrainer durement. Shingo reçoit une lettre; c’est une convocation pour rejoindre l’équipe nationale du Japon…

Japon VS Thaïlande

Nous nous retrouvons dans l’hôtel où demeurent les joueurs thailandais. On voit tout d’abord les frères Konsawatt jouer à un sport thailandais: une sorte de tennis ballon mais avec un filet de volley ball. Nous voyons aussi le défenseur thailandais: Bunnark faisant du kick-boxing (style dont il se sert pour jouer au foot).

Nous sommes ensuite transporter au briefing nippon juste avant le match opposant le Japon à la Thailande. Le coach Gamo donne les consignes aux joueurs et décide de ne pas faire jouer Wakabayashi. En effet, celui-ci s’étant blesser en Allemagne un peu plus tôt; il ne peut pas jouer cette rencontre. Les joueurs se motivent et entrent sur le terrain. Mais le coach Gamo attend toujours un joueur: le joueur portant le numéro 20…

La rencontre débute par une action thailandaise (un retourné d’un des frères Konsawatt) repoussé par Ishizaki et Tsubasa. Tsubasa passe à Sano, celui-ci court et repasse à Tsubasa qui enchaîne sur un Drive Shoot. Et c’est le but, Tsubasa ouvre la marque après quelques minutes de jeu (1-0 pour le Japon).



Nouvelle action thailandaise, renvoyée de la tête par Izawa en direction de Matsuyama qui passe à Tsubasa. Le numéro 10 japonais va dribbler les frères Konsawatt chacun son tour. Soudain, Bunnark kick le ballon qui était à mi-hauteur de Tsubasa c’est pourquoi Tsubasa est projeté sur le sol. Bunnark lui explique qu’il fera tout pour stopper Tsubasa. La balle revient sur les frères Konsawatt, et les frères dribblent toute l’équipe adverse en se faisant des passes. Puis les Konsawatt font une combinaison à 3; cette combinaison consiste à ce que Channa Konsawatt prenne appui sur les pied de ses frères pour effectuer une bicyclette. Cette combinaison permet aux Thailandais d’égaliser (un peu normal avec Morisaki aux cages).



Engagement pour le Japon, les japonais perdent la balle et Channa Konsawatt court vers Tsubasa puis effectue une talonnade pour Bunnark qui shoot dans le ventre de Tsubasa. Celui-ci va dégager la balle mais Channa Konsawatt la récupère une fois de plus après une combinaison avec ses frères. Channa centre vers Faran qui lui renvoit la balle et Channa continue l’action par une tête plongeante et c’est le but !!! 2-1 pour la Thailande grâce aux frères Konsawatt.



Les thailandais vont ajouter un but à leur actif après une combinaison et une bicyclette de Sarkun Konsawatt. Ensuite Tsubasa récupère la balle et amorce un Drive Shoot. Bunnark s’interpose et reçoit le tir de Tsubasa dans le ventre. La balle revient sur Tsubasa et un duel s’impose entre Bunnark et Tsubasa pour récupérer la balle de la tête. Bunnark remporte ce duel, retombe sur ces pieds et passe aux avants pendant que Tsubasa retombe en se retrouvant des les vaps et que Kishido soit au sol. Bunnark reçoit la balle et s’en va inscrire un 3ème but (3-1). Les Japonais jouent à 9 pendant que Tsubasa sort sur une civière et que Kishido se fait soigner sur la touche.

Les japonais vont se battre pour ne pas encaisser d’autres buts et Morisaki va même arrêter 2 tirs (le goal japonais se réveille enfin). En effet, il va repousser la balle en se heurtant au poteau suite à une bicyclette de Channa. Bunnark va s’y mettre à son tour et va shooter mais Morisaki va arrêter ce tir en se cognant à l’autre poteau (sa doit faire mal 2 poteau à la suite). Morisaki perd connaissance. Heureusement que Wakabayashi est là pour le remplacer et que Tsubasa revient pour continuer le match.



Les Konsawatt refont une combinaison à 3 comme quand ils avaient marquer contre Morisaki mais avec le SGGK ça ne passe pas car celui-ci effectue une sortie aérienne. Pendant ce temps, un jeune homme est impatient de jouer le match mais il est bloquer dans les embouteillages à l’intérieur d’un taxi. Ce jeune homme va finalement arriver au stade à pieds. Il s’agit de Shingo le numéro 20 de l’équipe japonaise…



De retour au match les thailandais dominent toujours mais face à Wakabayashi aucune balle ne passe ( c’est pas pour rien qu’on l’appelle le SGGK). Cependant, le SGGK est blessé aux mains et doit donc repousser toutes les balles car il est incapable de les capter. Suite au dégagement du SGGK qui finit en touche, un joueur fait son apparition; c’est Shingo le numéro 20. Personne ne le connaît à par Tsubasa et Gamo.

Shingo rentre sur le terrain et remplace Sano. Tsubasa ne le reconnaît pas tout de suite mais va se souvenir de ce jeune joueur de Nakahara qui avait dribbler toute l’équipe de la Nankatsu quelques années plus tôt. Les thailandais jouent la touche mais la balle est interceptée par Shingo qui dribble les thailandais pendant que le speaker explique que ce fameux numéro 20 joue à l’Inter de Milan et qu’il n’a que 17 ans. Shingo va shooter en direction des buts mais Tsubasa va le contrer et le repasser à Shingo car Bunnark était sur lui. Shingo récupère la balle de volée et marque en finissant son action au fond des filets. 4-2 pour la Thailande.



La mi-temps est sifflé et tout les joueurs retournent aux vestiaires a par Shingo qui demande à Gamo de s’échauffer pendant la mi-temps. Après cette mi-temps, les joueurs entrent sur le terrain et se demandent pourquoi les supporters sont excités. En fait, Shingo leur avait fait un numéro, il jonglait et faisait des retournés acrobatiques pendant la pause.

Le coup d’envoi est sifflé Shingo intercepte une passe de Tsubasa destinée à Matsuyama et court vers les cages adverses. Il se retrouve face à Bunnark qui essaie de lui foutre un kick dans le ventre mais Shingo esquive grâce à sa Chokkaku feint. Le public est étonné de voir que Shingo soit passer mais pendant sa feinte, il a oublié la balle qui se retrouve aux pieds de Bunnark.

Bunnark dégage la balle à cause de Matsuyama qui s’était interposer mais Tsubasa est là et réceptionne le dégagement. Il va dribbler Bunnark grâce au Santana Turn et amorce pour reprendre en retourné mais Shingo est là aussi; c’est donc un Twin Overhead kick qui réduit le score à 4-3 pour la Thailande.



Tsubasa et Shingo vont intercepter l’engagement des thailandais et partent en direction du camp adverse en faisant des 1-2. C’est alors que Channa intercepte la balle et la dégage en avant. Les frères Konsawatt se rendent compte qu’ils doivent aider Bunnark en défense pour préserver leur avance. Wakabayashi voyant la défense adverse, suggère à Misugi d’aller aider ses coéquipiers avec sa technique de jeu qui pourra aider les japonais. Les japonais dominent le match mais les thailandais repoussent les offensives nippones. Tsubasa a la balle et amorce son Drive Shoot mais Bunnark s’interpose et Shingo lui fait comprendre qu’il ne pourra pas passer Bunnark et qu’il doit passer la balle. Tsubasa fait alors une talonnade en direction de Misugi qui reprend de volée tout en lobant Bunnark. Le ballon semble trop haut mais contre toute attente, la balle retombe et c’est le but. Eh oui il n’y a pas que Tsubasa qui maîtrise le Drive Shoot. 4-4 égalisation de Misugi.

Le ballon parvient sur Tsubasa suite à une interception d’Ishizaki. Tsubasa passe la balle à Shingo après avoir dribbler les Konsawatt. Shingo tire dans le ventre à Bunnark et un nouveau duel s’impose pour receptionner la balle mais Bunnark est le plus fort et remporte le duel. Bunnark passe la balle aux Konsawatt qui enchaînent sur une combinaison. Wakabayashi repousse le ballon du bout des doigts sur le poteau mais le ballon semble tout de même prêt à franchir la ligne. Mais Shingo sauve son équipe en dégageant la balle mais aussi en se heurtant au poteau.

Matsuyama contre attaque et Shingo retourne en attaque. La balle est en direction de Tsubasa qui joue en 1-2 avec Sorimachi. Tsubasa fait une passe qui semble aller tout droit sur Bunnark mais Shingo l’intercepte tout en dribblant un défenseur qui va s’emplafonner sur Bunnark, lui laissant le champ libre. Le gardien tente une sortie mais Shingo tire et le portier est battu mais les Konsawatt ayant anticipés effectuent un Skylab et sauvent leur équipe en dégageant le ballon en touche. Takasugi fait la touche en direction de Tsubasa, celui-ci fait une Drive Pass à Shingo et ce dernier ammorce un retourné. Bunnark s’interpose mais Shingo fait passer la balle entre les jambes de Bunnark. 5-4 en faveur du Japon, le Japon est qualifié pour la coupe d’Asie des nations et les japonais viennent féliciter le numéro 20 nippon.



Nous nous retrouvons ensuite à l’aéroport où Tsubasa envoi un ballon avec des messages d’encouragement de la part des nippons aux thailandais. Tsubasa fait un signe à ses ex-adversaires et retourne au Brésil.


Le Raiju Shoot

Nous retrouvons avec Hyuga qui après avoir été éjecter de l’équipe nippone s’entraîne avec l’aide de son ancien coach de la Meiwa : Kozo Kira. Après un match d’entraînement, le coach Kira lui donne un ballon spécial (plus lourds que les ballons habituels) afin qu’il puisse s’entraîner seul dans la jungle d’Okinawa. Cette balle lui permettra d’augmenter sa force de frappe plus rapidement qu’avec une balle normale.



Hyuga va s’entraîner avec ce ballon sur un terrain de softball. C’est là qu’il va rencontrer une fille (Akamine Maki) qui va lui dire que ce terrain n’est pas un terrain de foot mais un terrain de softball. Elle va donc lui donner un gant afin qu’il puisse jouer. Ils vont jouer jusqu’à ce que Maki lui fasse découvrir une technique qu’elle a mise au point.

Cette technique consiste à lancer la balle et de lui donner un effet pour qu’elle parte du bas et remonte légèrement en fin de course. Hyuga est étonné et remercie Maki de lui avoir montrer cette technique. Il va essayer de la perfectionner et de l’appliquer au foot. Après plusieurs échecs, il réussit enfin à maîtriser ce tir. Son ballon va s’encastrer dans un arbre et juste à ce moment, la foudre s’abat sur l’arbre et l’explose. Hyuga va nommer ce tir le Raijû Shoot.



Ensuite, Hyuga retourne au terrain de softball où l’équipe de Maki vient de perdre un match. Il retrouve Maki en larme et va la réconforter. Puis, il va voir son coach Kira pour lui dire que son entraînement est terminé et qu’il va enfin pouvoir se venger de Hinô. Il part en bus et Maki lui court après. Hyuga va finalement descendre du bus pour la remercier.

Nous somme ensuite à l’entraînement de l’équipe nippone où l’on voit débarquer 3 joueurs. C’est Jitô qui tacle Ishizaki pour lui prendre la balle, suivi de Sôda qui la récupère et fait une Kamisori Pass à l’avant, et Nitta qui reprend avec son Hayabusa Jumping Volley Shoot… Ce retour de ces 3 joueurs est suivi du retour des frères Tachibana, de Misaki, et de Hyuga.



Gamo organise un match retour entre la RJ7 et les « exclus » du Japon. Comme il n’y a pas de gardien dans l’équipe des exclus, Kazuo Tchibana devient le portier de cet équipe. Il va arrêter un tir de Hinô dès le début du match et va passer la balle à Misaki. Celui-ci va feinter Yoshikawa avec une feinte de balle avec un effet retro. Misaki passe la balle à Sôda qui reprend en Kamisori Pass vers Hyuga. Ce dernier fait une passe de la tête en retrait pour Jitô qui reprend en tacle glisser. 1-0 pour le Japon.Mais Hino va vite égaliser!!



A l’engagement c’est au tour de Masao de faire des siennes, il court comme les singes et protège parfaitement la balle. Il va ensuite sauter très haut, garder la balle derrière ses pieds et la passer à Sôda qui fait une Kamisori Pass en direction Nitta. Ce dernier va reprendre avec un Hayabusa Jumping Volley Shoot. Et c’est le but 2-1 pour le Japon.

Sur l’action qui suit, Hinô va tacler Nitta et tirer à bout portant sur Kazuo Tchibana. 2-2. Dès l’engagement, Hyuga demande à Misaki de lui faire une passe. Ce que Misaki fait ; et du milieu de terrain, Hyuga sort son Raiju Shoot : la balle troue les filets et termine sa couse sur les grillages du stade.

Ensuite, Okano dribble sur l’aile droite et va se faire dribbler par Hyuga. Ce dernier va passer en direction de Sôda qui dévie sur Jitô. Le Japon enchaîne sur des passes et Misaki intercepte la balle. Celui-ci va esquiver un tacle d’Okano et passe a Hyuga qui amorce son Raiju Shoot. Hinô va tenter de s’interposer en taclant mais le Raiju Shoot est tellement puissant que Hinô est propulsé et que le ballon troue une nouvelle fois le filet avant de s’encastrer dans les grillages.



Suite à ce match, Gamo réintègre les « exclus » dans l’équipe nationale du Japon et Hinô explique à Hyuga qu’ils se retrouveront lors de la World Youth car Hinô a une double nationalité et va donc jouer avec l’Uruguay…

Japon VS Ouzbékistan

Nous nous retrouvons au centre d’entraînement nippon où l’on voit Shingo s’entraîner afin de perfectionner sa Chokkaku feint et de mieux la maîtriser. Après plusieurs échecs, Tsubasa arrive et lui apprend que Hyuga et les autres ont battu la RJ7 et qu’ils ont réintégrer l’équipe nationale. Tsubasa décide de s’entraîner avec Shingo et lui donne quelques conseils pour perfectionner sa feinte. Tsubasa explique à Shingo comment placer ses pieds quelle souplesse donner au geste pour sa feinte. Shingo suit les conseils de Tsubasa et réussit à le passer.



Nous sommes ensuite transportés au stade où va se dérouler le match opposant le Japon à l’Ouzbékistan. Voici la sélection japonaise : Wakabayashi au goal ; Ishizaki, Jitô, Sôda et Misugi en défense ; Matsuyama, Misaki, Tsubasa, et Shingo au milieu ; Nitta et Hyuga en attaque.

Le match commence et le ballon parvient à Tsubasa qui joue en 1-2 avec Matsuyama puis avec Shingo. Tsubasa centre vers Hyuga qui fait une feinte de frappe et passe finalement à Nitta. Ce dernier laisse la balle passer pour Shingo qui tir et ouvre la marque. 1-0 pour le Japon.



Sur l’action qui suit, Misugi donne les consignes aux défenseurs et ainsi, ils interceptent la balle dans les pieds de Ouzbek. La balle parvient à Tsubasa qui remet sur Misaki. Ce dernier centre sur Hyuga qui passe à Matsuyama. Celui-ci effectue un Eagle Shoot et c’est le but. 2-0 en faveur du Japon.



Ishizaki récupère la balle sur une attaque d’Ouzbek et la passe à Misugi qui dribble plusieurs joueurs avant de passer à Tsubasa. Tsubasa passe à Shingo qui effectue sa Chokkaku feint sur un défenseur avant de passer à Hyuga. Celui-ci reprend avec un Tiger shoot qui propulse le gardien au fond des filets. 3-0 pour le Japon.



Wakabayashi fait un amorti poitrine suite à une frappe d’Ouzbek et renvoie sur Tsubasa qui fait un double 1-2 avec Misaki puis avec Shingo. Tsubasa effectue un Skywing Shoot qui troue les filets et termine sa course dans le ciel. Les japonais viennent féliciter Tsubasa car ils mènent maintenant l’Ouzbékistan de 4 à 0.



Malheureusement pour nous, cette série s’arrête ici après cette victoire qui nous montre le bonheur japonais.

2 votes. Moyenne 2.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site